W3C

Errata de la première édition de la spécification XML 1.1

Résumé

Ce document répertorie toutes les erreurs connues dans La spécification du langage de balisage extensible (XML) version 1.1. Voir la dernière version à jour de ce document.

Les erreurs sont numérotées, catégorisées comme étant de type Significative ou Rédactionnelle, puis listées selon un ordre chronologique inverse et selon leur date de publication par catégorie. Les changements apportés au texte de la spécification sont indiqués de la manière suivante : texte supprimé, nouveau texte, texte modifié. Les corrections significatives sont proposées par le groupe de travail XML Core et sont jugées appropriées par consensus. On ne doit pas considérer ces corrections comme étant normatives tant qu'elles n'ont pas été approuvées à la suite d'un appel à revue des corrections proposées ou d'un appel à revue d'une recommandation éditée.

Veuillez signaler les erreurs par courrier électronique à xml-editor@w3.org.

Erreurs significatives

Erreurs en date du 2005-01-09

E15

Section 2.8 Le prologue et la déclaration de type de document

Supprimez la première phrase du dernier paragraphe :

Les processeurs XML 1.1 devraient également accepter les documents XML 1.0.
Justification
Cette phrase était en contradiction avec une autre dans la section 5.1 : Les processeurs XML 1.1 doivent être capables de traiter les documents XML 1.0 comme les documents XML 1.1.

Erreurs en date du 2004-11-20

E12

Chapitre 3.3.2 La valeur implicite des attributs

Modifier la contrainte de validité Syntaxe de la valeur implicite de l'attribut correcte pour qu'elle devienne :

Contrainte de validité : Syntaxe de la valeur implicite de l'attribut correcte

La valeur implicite déclarée DOIT satisfaire aux contraintes syntaxiques du type d'attribut déclaré. C'est-à-dire que la valeur implicite d'un attribut :

  • de type IDREF ou ENTITY doit correspndre à la production Nom ;

  • de type IDREFS ou ENTITIES doit correspondre à la production Noms ;

  • de type NMTOKEN doit correspondre à la production AtomeNml ;

  • de type NMTOKENS doit correspondre à la production AtomeNmx ;

  • d'un type énuméré (soit un type NOTATION, soit une énumération) doit correspondre à l'une des valeurs énumérées.

Remarquez que seules les contraintes syntaxiques du type sont requises ici ; d'autres contraintes (par exemple, que la valeur soit le nom d'une entité non analysable déclarée pour un attribut de type ENTITY) peuvent entrer en ligne de compte si la valeur déclarée implicite est réellement utilisée (un élément apparaît sans spécification pour cet attribut) seront signalées par un analyseur validant seulement si un élément sans définition pour cet attribut apparaît vraiment.

Justification
La signification de l'expression satisfaire aux contraintes syntaxiques était ambiguë.

Erreurs en date du 2004-11-08

E11

Chapitre 3 Les structures logiques

Modifier l'élément de liste 3 de la contrainte de validité Validité de l'élément pour qu'il devienne :

La déclaration correspond au type Mixte , et le contenu (après substitution des éventuels appels d'entité par leur texte de remplacement) se compose de données textuelles (y compris de sections CDATA), de commentaires, d'instructions de traitement et d'éléments enfants dont les types correspondent aux noms dans le modèle de contenu.

Modifier l'élément de liste 4 de la contrainte de validité Validité de l'élément pour qu'il devienne :

La déclaration correspond à la valeur "ANY" et le contenu (après substitution des éventuels appels d'entité par leur texte de remplacement) se compose de données textuelles, de sections CDATA, de commentaires, d'instructions de traitement et d'éléments enfants dont les types ont été déclarés.
Justification
La spécification était confuse sur le fait que les sections CDATA, les commentaires et les instructions de traitement peuvent apparaître dans les éléments avec des modèles de contenu Mixte et ANY. Le chapitre 2.5 déclare que : Les commentaires PEUVENT apparaître n'importe où dans un document en dehors d'un autre balisage. Le chapitre 2.7 déclare que : Les sections CDATA PEUVENT apparaître partout où des données textuelles le peuvent. La question des instructions de traitement était un peu plus floue mais elle est prise en compte par la formulation du type Mixte dans cette contrainte de validité, par le traitement égal des instructions de traitement et des commentaires dans les productions [27] Divers et [29] déclTypeDoc, ainsi que par des pratiques largement répandues.

Erreurs en date du 2004-08-25

E10

Chapitre 2.9 La déclaration de document autonome

Modifier la production [32], en changeant #x20+ par S, pour qu'elle devienne :

[32] DéclDocAuto ::= S 'standalone' Eq (("'" ('yes' | 'no') "'") | ('"' ('yes' | 'no') '"'))

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.

Justification
Le S dans la production [32] de XML 1.0 a été changé par erreur en #x20+ dans XML 1.1, contredisant ainsi les productions annexes [23], [24], [25] et [80].

Erreurs en date du 2004-06-23

E03

Chapitre 2.12 L'identification de la langue

Modifier le premier paragraphe après l'exemple pour qu'il devienne :

La langue indiquée par l'attribut xml:lang est censée s'appliquer à tous les attributs et le contenu de s'applique à l'élément sur lequel il est spécifié (y compris les valeurs de ses attributs) et à tous les éléments qu'il contient, à moins qu'ils ne soient surchargés par une autre instance de l'attribut xml:lang sur un autre élément dans l'élément en question. En particulier, la valeur vide de l'attribut xml:lang s'utilise sur un élément B pour annuler une spécification sur un élément englobant A, sans spécifier d'autre langue. Aucune information de langue n'est censée exister à l'intérieur de B, tout comme si on n'avait pas attaché d'attribut xml:lang à B ou à un de ses ancêtres. Les applications déterminent lesquelles des valeurs d'attribut d'un élément et, le cas échéant, quelles parties de son contenu textuel seront traitées comme des valeurs dépendant de la langue décrites par l'attribut xml:lang.

Justification

Le texte original utilisait confusément le terme intention et l'expression est censée s'appliquer. La nouvelle mouture précise que l'attribut xml:lang indique une langue mais éclaire aussi le fait selon lequel les applications peuvent ignorer cette indication quand elle n'est pas pertinente.

La même correction avait été apportée à la spécification XML 1.0 sous la référence E01.

Erreurs en date du 2004-04-28

E02

Chapitre 2.1 Les documents XML bien formés

Modifier la production [1] pour qu'elle devienne (parenthèses introduites) :

[1] document ::= (prologue élément Divers*) - (Car* CarRestreint Car*)

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.

Chapitre 4.3.2 Les entités analysables bien formées

Modifier la production [78] pour qu'elle devienne (parenthèses introduites) :

[78] entAnalExt ::= (DéclTexte? contenu) - (Car* CarRestreint Car*)

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.

Justification
Puisque les priorités relatives de la concaténation et de la soustraction ne sont pas définies, il devrait y avoir des parenthèses.

Erreurs rédactionnelles

Erreurs en date du 2004-01-09

E16

Section 2 Les documents

Modifer le premier paragraphe pour qu'il devienne:

[Définition : Un objet de données est un document XML s'il est bien formé, comme défini par cette spécification. Le document XML sera en outre valide s'il satisfait à certaines autres contraintes.]
Justification
La deuxième phrase était présentée comme normative alors qu'elle est simplement descriptive.

E14

Section 4.3.2 Les entités analysables bien formées

Ajoutez une remarque après le premier paragraphe telle que :

Remarque :

Seules les entités analysables appelées directement ou indirectement dans le document ont obligation d'être bien formées.

Justification
Cette clarification constitue un rappel de la définition d'un document bien formé dans la section 2.1 Les documents XML bien formés (troisième article de la liste numérotée).

Erreurs en date du 2004-12-15

E13

Chapitre 4.7 Les déclarations de notation

Dans le premier paragraphe, changer la valeur de l'attribut title du lien correspondant au texte entités non analysables de Entité externe en Entité non analysable.

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.

Erreurs en date du 2004-08-25

E09

Chapitre 5.2 L'utilisation des processeurs XML

Rétablir une parenthèse finale manquante dans la dernière phrase du dernier paragraphe pour qu'elle devienne :

[...] Les applications qui nécessitent des facilités de DTD non liées à la validation (telle que la déclaration des attributs implicites et des entités internes qui sont spécifiées, ou peuvent l'être, dans des entités externes) DEVRAIENT néanmoins utiliser des processeurs XML validants.

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.

Justification
La parenthèse, qui est présente dans la spécification XML 1.0 troisième édition, a été omise par inadvertance dans la version 1.1.

Erreurs en date du 2004-07-15

E08

Chapitre 3.3.2 La valeur implicite des attributs

Dans la production [60], baliser correctement le non-terminal S de façon à ce qu'il pointe sur la production définissante ([3]).

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.

Chapitre 3.4 Les sections conditionnelles

Dans les productions [62] et [63], baliser correctement toutes les instances du non-terminal S de façon à ce qu'elles pointent sur la production définissante ([3]).

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.


E07

Chapitre I Les suggestions de noms XML

Le sixième élément de la liste numérotée des suggestions devrait être le suivant :

6. Les caractères d'annotation interlinéaires ([#xFFF9-#xFFFB]) ne devraient pas s'utiliser dans les noms.

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.

Justification
Le crochet fermant ] manquait.

E06

Chapitre C Le développement des appels d'entité et de caractère

Dans le quatrième exemple, changer <?xml version='1.0'?> pour <?xml version='1.1'?>.

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.


E05

Chapitre 4.7 Les déclarations de notation

Dans le premier paragraphe, changer la destination du lien correspondant au texte entités non analysables de #dt-extent en #dt-unparsed.

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.


E04

Chapitre 2.2 Les caractères

Modifier la liste des points de code dans la remarque suivant la production [2] pour qu'elle devienne :

[#x7F-#x84], [#x86-#x9F], [#xFDD0-#xFDDF],
[#x1FFFE-#x1FFFF], [#x2FFFE-#x2FFFF], [#x3FFFE-#x3FFFF],
[#x4FFFE-#x4FFFF], [#x5FFFE-#x5FFFF], [#x6FFFE-#x6FFFF],
[#x7FFFE-#x7FFFF], [#x8FFFE-#x8FFFF], [#x9FFFE-#x9FFFF],
[#xAFFFE-#xAFFFF], [#xBFFFE-#xBFFFF], [#xCFFFE-#xCFFFF],
[#xDFFFE-#xDFFFF], [#xEFFFE-#xEFFFF], [#xFFFFE-#xFFFFF],
[#x10FFFE-#x10FFFF].

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.

Erreurs en date du 2004-04-28

E01

Chapitre 2.1 Les documents XML bien formés

Modifier la production [1] pour qu'elle devienne (espaces ajoutées en deux endroits) :

[1] document ::= prologue élément Divers* - Car* CarRestreint Car*

Remarquez que la version XHTML normative de la spécification XML 1.1 a été corrigée in situ par l'ajout de ces deux caractères espaces. Par contre, les versions XML et XHTML avec des indicateurs de révision à codes de couleur ne l'ont pas été.

N.d.T. : Le texte de la spécification a été corrigé directement.


Mise à jour $Date: 2004/12/15 19:04:20 $ by $Author: fyergeau $
xml-editor