Lisez-moi S.V.P. 

2. Termes et définitions

Cette section est informative.

Tandis que certains termes sont définis en place, les définitions suivantes s'appliquent partout dans ce document. La connaissance de la recommandation XML 10 du W3C [XML] est vivement recommandée.

balise (tag)
Une marque descriptive délimitant le début et la fin (y compris son identificateur générique et ses attributs) d'un élément.
déclaration de balisage (markup declaration)
Une construction syntaxique au sein d'une définition DTD déclarant ou définissant une structure de balisage. Dans les définitions DTD XML, il y a quatre types spécifiques : une déclaration d'entité définit la liaison entre un symbole mnémonique et son contenu de remplacement ; une déclaration d'élément contraint les types d'élément qui peuvent apparaître comme descendants au sein d'un élément (cf. également le modèle de contenu) ; une déclaration de liste de définitions d'attribut définit le jeu d'attributs d'un type d'élément donné, laquelle peut également établir des contraintes de type et des valeurs par défaut ; une déclaration de notation définit la liaison entre un nom de notation et un identificateur externe référençant le format d'une entité non analysée.
définition de type de document (DTD) (document type definition)
Une expression formelle interprétable par une machine de la structure et des règles de syntaxe XML auxquelles l'instance de document d'un type de document spécifique doit satisfaire ; le type de schéma utilisé dans XML 1.0 pour valider la conformité d'une instance de document à son type de document déclaré. Le même modèle de balisage peut s'exprimer à l'aide de diverses définitions DTD.
document hybride (hybrid document)
Un document hybride est un document qui utilise plusieurs espaces de noms XML. On peut définir les documents hybrides comme étant des documents qui contiennent des éléments ou attributs provenant de types de document hybrides.
élément (element)
Une instance d'un type d'élément.
entité (entity)
Une entité est une unité de stockage logique ou physique renfermant du contenu de document. Les entités peuvent être composées de balisage XML ou de données textuelles, analysables, ou de contenu non analysé. Le contenu de l'entité peut être défini entièrement au sein de l'entité document (entités internes) ou bien à l'extérieur de l'entité document (entités externes). Dans les entités analysées, le texte de remplacement peut inclure des références à d'autres entités.
entité paramètre (parameter entity)
Une entité dont la portée d'utilisation se trouve dans le prologue du document (c'est-à-dire le sous-ensemble externe/définition DTD ou le sous-ensemble interne). Les entités paramètres sont interdites dans l'instance de document.
facilités (facilities)
Les éléments, attributs et la sémantique associée à ces éléments et attributs.
identificateur générique (generic identifier)
Le nom identifiant le type d'un élément. Également, un nom de type d'élément.
instancier (instantiate)
Remplacer une référence d'entité par une instance de son contenu déclaré.
modèle de balisage (markup model)
Le vocabulaire de balisage (c'est-à-dire, l'ensemble des noms d'élément et d'attribut, des notations, etc.) et la grammaire (c'est-à-dire l'utilisation prescrite de ce vocabulaire) tels que définis par une définition de type de document (c'est-à-dire, un schéma). Le modèle de balisage est la représentation concrète, dans la syntaxe de balisage, du modèle de document, et peut être défini avec des niveaux variables de conformité stricte. Le même modèle de document peut s'exprimer à l'aide de divers modèles de balisage.
modèle de contenu (content model)
La structure de balisage déclarée permise au sein des instances d'un type d'élément. XML 1.0 distingue deux types : les éléments ayant seulement un contenu d'éléments (pas de données textuelles) et ceux ayant un contenu mixte (les éléments peuvent contenir des données textuelles éventuellement parsemées de sous-éléments). Les éléments de ce dernier type sont caractérisés par une spécification de contenu commençant par la chaîne "#PCDATA" (dénotant des données textuelles).
modèle de document (document model)
La structure et les contraintes effectives d'un type de document donné. Le modèle de document constitue la représentation abstraite des structures physiques ou sémantiques d'une classe de documents.
modèle de modularisation (modularization model)
La conception abstraite de la définition de type de document (DTD) en soutien des buts de modularisation, tels que la réutilisation, l'extensibilité, l'expressivité, la facilité de documentation, la taille du code, la cohérence et l'intuitivité d'utilisation. Il importe de noter qu'un modèle de modularisation n'est qu'orthogonalement lié au modèle de document qu'il décrit, donc deux modèles de modularisation très différents peuvent décrire le même type de document.
modularisation (modularization)
Une mise en œuvre d'un modèle de modularisation ; le processus de composition ou de décomposition d'une définition DTD par division de ses déclarations de balisage en unités ou groupes pour soutenir des buts spécifiques. Les modules peuvent exister ou non comme des entités de fichier séparées (c'est-à-dire, les structures physiques et logiques d'une définition DTD peuvent se refléter l'une l'autre, mais ce n'est pas une obligation).
module (module)
Une unité abstraite au sein d'un modèle de document exprimé comme un fragment DTD, utilisée pour consolider les déclarations de balisage afin d'accroître la flexibilité, le caractère modifiable, la réutilisation et la compréhension de structures logiques ou sémantiques spécifiques.
module abstrait (abstract module)
Une unité de spécification de type de document correspondant à un type de contenu distinct, qui correspond à une construction de balisage reflétant ce type distinct.
pilote (driver)
Un fichier généralement court utilisé pour déclarer et instancier les modules d'une définition DTD. Un bon point de repère est de s'assurer que le pilote de la définition DTD ne contienne aucune déclaration de balisage qui comprend une quelconque partie du modèle de document même.
référence d'entité (entity reference)
Une chaîne mnémonique utilisée comme référence au contenu d'une entité déclarée (par exemple, "&amp;" pour "&", "&lt;" pour "<", "&copy;" pour "©").
type de document (document type)
Une classe de documents partageant une structure abstraite commune. La définition ISO 8879 [SGML] est la suivante : « une classe de documents ayant des caractéristiques similaires ; par exemple, un journal, un article, un manuel technique ou un mémoire (op.cit. 4.102) »
type de document parent (parent document type)
Le type de document parent d'un document hybride est le type de document de l'élément racine.
type d'élément (element type)
La définition d'un élément, c'est-à-dire, un conteneur d'une classe sémantique distincte du contenu du document.