W3C

Errata de la recommandation WebCGM 2.0

Cette version :
http://www.w3.org/2006/WebCGM20-errata.html
Ce document répertorie les erreurs connues dans le document :
http://www.w3.org/TR/2007/REC-webcgm20-20070130/
Dernière version de WebCGM 2.0 :
http://www.w3.org/TR/webcgm20/

Dernière modification : $Date: 2007/11/12 08:52:13 $


À propos de la recommandation WebCGM 2.0

La recommandation WebCGM 2.0 a été produite par le groupe de travail WebCGM du W3C sous l'égide de l'activité Interaction Domain du W3C.

Ce document liste les erreurs connues de la recommandation WebCGM 2.0.
Chaque entrée comporte les renseignements suivants :

Veuillez envoyer les commentaires généraux à propos de ce document à la liste de diffusion public-webcgm@w3.org. Des archives sont disponibles à http://lists.w3.org/Archives/Public/public-webcgm/.

Conventions

Le texte ajouté est signalé comme-ci, le texte supprimé comme-ça, et le texte modifié ainsi.

Le traitement des erreurs est régi par le processus défini dans le document de processus du W3C.

État des corrections erreurs

Pour toutes les corrections d'erreurs listées dans cette page, elles sont justifiées et adéquates au consensus du groupe de travail WebCGM. Elles ne sont pas considérées comme normatives tant qu'elles n'ont pas été approuvées par un appel à révision de corrections proposées ou un appel à révision de recommandation éditée.


Les erreurs connues en novembre 2007

  1. E01 : erreurs de rédaction dans la définition DTD du fichier XCF de WebCGM 2.0
  2. E02 : valeur "inherit" manquante du bout de DTD dans la définition XCF de grobject
  3. E03 : applicabilité ambiguë de la limite "1024" dans CLOSED FIGURE (proforma de profil)
  4. E04 : ambiguïté de la position du rayon dans une fermeture d'arc elliptique dégénéré
  5. E05 : mauvais cas d'utilisation de "apsId" dans l'exemple 5.1b
  6. E06 : insensibilité à la casse des valeurs d'attributs de <param>
  7. E07 : coquille dans l'entrée LINE TYPE dans le proforma de profil (PPF)

Erreurs proposées rejetées :

  1. néant

Erreurs proposées :

- E01 : erreurs de rédaction dans la définition DTD du fichier XCF de WebCGM 2.0.

Description :

Date de l'entrée : 7 mars 2007
(dernières corrections de rédaction : 12 juin 2007)

Classe : Classe 2.

Ce sont des erreurs de rédaction (« correction orthographique mineure »). Dans tous les cas, il s'agit soit d'une déviation d'écriture d'un bout de code DTD par rapport à sa répétition normative ailleurs, soit de l'échec de la mise à jour du code DTD pour correspondre à une fonctionnalité normative documentée ailleurs. Le groupe de travail WebCGM estime que la conformité des mises en œuvre n'est pas affectée.

Vue d'ensemble : Il y a trois erreurs de rédaction interdépendantes (cf. « Relevé des bogues » ci-dessous) dans le fichier DTD externe ([4], [5]) publié le 2007-01-30 en même temps que la recommandations WebCGM 2.0 [2].

[2] http://www.w3.org/TR/2007/REC-webcgm20-20070130/

Le chapitre du fichier XCF de WebCGM 2.0[3] définit un identificateur système dont l'adresse URI associée [4] réside dans l'espace Web OASIS. L'adresse URI [4] est vue comme celle de « dernière version » de la définition DTD. Elle pointe maintenant, via un lien symbolique , vers une version spécifique [5] où les erreurs sont visibles.

[3] ../WebCGM20-XCF.html#namespace
[4] http://docs.oasis-open.org/webcgm/v2.0/webcgm20.dtd
[5] http://docs.oasis-open.org/webcgm/v2.0/OS/webcgm20.dtd

Relevé de bogues : L'erreur en trois parties dans la définition DTD [5] publiée le 2007-01-30 est la suivante :

E01.1 : ligne 92, après desc CDATA #IMPLIED, il y a un caractère isolé « > ». Correction proposée : supprimer le « > ».

E01.2 : ligne 93, la chaîne "%linkuriAttExt;" contient la séquence « Ext » capitalisée au lieu de « EXT » en majuscules. Correction proposée : changer « Ext » en « EXT ».

E01.3 : ligne 43, la définition d'entité de "linkuriEXT" est "" au lieu de "EMPTY". Correction proposée : changer les 2 caractères "" pour les 7 caractères "EMPTY".

Dans le texte de la recommandation WebCGM 2.0 [6], les erreurs E01.1 et E01.2 ne sont pas reproduites. Par contre, l'erreur E01.3 l'est dans les sections 4.3.8 et 4.4 [6], dans la citation dans le texte des bouts de DTD et dans le texte DTD complet :

[6] ../WebCGM20-XCF.html

E01.4 : section 4.3.8 : dans le bout de DTD, la définition d'entité de « linkuriEXT » est "" au lieu de "EMPTY". Correction proposée : changer les 2 caractères "" pour les 7 caractères "EMPTY".

E01.5 : section 4.4 : dans la définition DTD complète, la définition d'entité de « linkuriEXT » est "" au lieu de "EMPTY". Correction proposée : changer les 2 caractères "" pour les 7 caractères "EMPTY".

Résolution approuvée par le groupe de travail :

Lors de sa téléconférence 20070308, le groupe de travail WebCGM a approuvé et visé les résolutions suivantes (les mises à jours suivantes de cet erratum ont été purement rédactionnelles).

La correction du code DTD des erreurs E01.1-E01.3 précédentes est répertoriée dans le fichier [7] :

[7] http://docs.oasis-open.org/webcgm/v2.0/errata/os/webcgm20-20070509.dtd

Il s'agit du fichier de correction de DTD du traitement d'erreur OASIS coordonné pour ce bogue.

Deux modifications du texte de la recommandation WebCGM 2.0 ont également été approuvées et visées comme indiqué dans les défauts E01.4 et E01.5 ci-dessus.

- E02 : valeur "inherit" manquante du bout de DTD dans la définition XCF de grobject

Date de l'entrée : 7 septembre 2007
(dernière mise à jour : 7 novembre 2007)

Classe : Classe 2.

Vue d'ensemble :

Dans le bout de code DTD du fichiers XCF de l'élément grobject (section 4.3.5), il manque la valeur d'attribut "inherit" dans la déclaration d'attribut de visibility. Cette faute n'est pas répétée pour les autres éléments (layer, para, etc.) de la section 4.3. La déclaration d'attribut de visibility est également exacte dans la définition DTD complète du fichier XCF de la section 4.4, et exacte aussi dans le fichier DTD externe complet.

Réparation proposée :

Dans la section 4.3.5 L'élément grobject, changer :

visibility ( on | off) #IMPLIED

Pour :

visibility ( on | off | inherit) #IMPLIED

Résolution approuvée par le groupe de travail :

Lors de sa téléconférence 20071011, le groupe de travail WebCGM a approuvé et visé la Réparation proposée comme décrit.

- E03 : applicabilité ambiguë de la limite "1024" dans CLOSED FIGURE (proforma de profil)

Date de l'entrée : 07 September 2007
(dernière mise à jour : 7 novembre 2007)

Classe : Classe 2.

Vue d'ensemble :

Dans la clause T.15.4 de la section 6.4, WebCGM 2.0 limite à 1024 le nombre d'éléments dans un élément CLOSED FIGURE. Cette limite s'applique aux éléments de primitives graphiques, comme expliqué par un des auteurs du profile modèle (Model Profile) : « Il n'y a aucune raison logique d'inclure les éléments attributs. La limite a pour but de rendre prévisible les exigences de ressources du visualisateur, et les éléments attributs ont une position négligeable sur cela ».

Cette qualification n'est pas déclarée explicitement dans le proforma de profil (PPF) tel qu'il est écrit (T.15.4 dans la section 6.4). Ainsi, quoique que ce serait contraire à la justification de la limite, on pourrait le lire comme limitant tous les types d'éléments dans leur totalité. Tandis que la solution définitive impliquerait de clarifier le profil modèle par une correction de défaut CGM:1999, la solution d'accompagnement pratique est celle d'une clarification par les profils de travail (WebCGM, ATA, etc.), comme tout le monde semble le supposer.

Réparation proposée :

Dans la rangée qui suit immédiatement la rangée contenant « T.15.4 » dans la section 6.4, dans la colonne du profil WebCGM (celle du milieu), changer :

Autre : néant.

Pour :

Autre : Notez que la limite de 1024 éléments concerne le nombre maximum d'éléments de primitives graphiques. Outre les primitives graphiques incluses dans CLOSED FIGURE, les autres éléments éligibles, par exemple les éléments attributs de primitives, n'entrent pas en compte dans la limite de 1024.

Résolution approuvée par le groupe de travail :

Lors de sa téléconférence 20071011, le groupe de travail WebCGM a approuvé et visé la Réparation proposée comme décrit.

- E04 : ambiguïté de la position du rayon dans une fermeture d'arc elliptique dégénéré

Date de l'entrée : 7 septembre 2007
(dernière mise à jour : 7 novembre 2007)

Classe : Classe 2.

Vue d'ensemble :

La clause T.26.10 dans la section 6.15 de WebCGM 2.0 adopte pour WebCGM les traitements des primitives graphiques dégénérées recommandés dans l'annexe D de CGM:1999. CGM:1999 D.4.5.12 indique qu'un faisceau de début (start ray) et un faisceau de fin (end ray) coïncidents dans ELLIPTICAL ARC CLOSE devraient produire (entre autres choses) le dessin d'un rayon (radius). Il est implicite, non déclaré explicitement, que le rayon est dessiné au long des faisceaux de début et fin coïncidents, c'est la seule position qui correspond à la justification du choix de solutions de replis pour ces dégénérescences. (En fin de compte, il devrait y avoir une correction de défaut CGM:1999 pour placer la déclaration explicite dans D.4.5.12).

Réparation proposée :

Clarifier le fait, dans la clause T.26.10 de la section 6.15 de WebCGM 2.0 que le rayon dessiné est au long des faisceaux de début et de fin. Dans la rangée suivant la ligne contenant « T.26.10 », ajouter la remarque suivante à la colonne du profil WebCGM (la colonne du milieu) :

Remarque : Pour un élément ELLIPTICAL ARC CLOSE, le rayon défini dans D.4.5.12 est dessiné au long des faisceaux de début et de fin coïncidents.

Résolution approuvée par le groupe de travail :

Lors de sa téléconférence 20071011, le groupe de travail WebCGM a approuvé et visé la Réparation proposée comme décrit.

- E05 : mauvais cas d'utilisation de apsId dans l'exemple 5.1b

Date de l'entrée : 7 septembre 2007
(dernière mise à jour : 7 septembre 2007)

Classe : Classe 2.

Vue d'ensemble : http://lists.w3.org/Archives/Public/public-webcgm-wg/2007Aug/0021.html

Dans la définition XCF du chapitre 4, tous les noms d'éléments et leurs attributs associés dans la section 4.3 sont en minuscules. Dont l'attribut apsid qui apparaît dans beaucoup d'éléments de la section 4.3. Dans l'exemple 5.1b de la section 5.3, on écrit apsId en casse alternée. Cela n'est pas exact pour le fichier XCF, selon la section 4.3, et doit être réparé.

L'écriture en casse alternée apsId apparaît à plusieurs reprises dans le chapitre 5. Dans la section 5.7.5, dans le nom d'un paramètre de méthode, ce qui est plus ou moins anodin. Dans la section 5.7.6, l'attribut de l'objet est défini comme « apsId » (en lecture seule). Bien qu'écrire l'attribut d'une façon différente de celle du chapitre 4 puisse être une mauvaise pratique, dans le contexte spécifique de ces définitions XCF et DOM, cela ne posera pas de problèmes de mise en œuvre en réalité. Par contre, changer pour des minuscules invaliderait les scripts DOM existants.

La réparation minimale est de corriger l'exemple 5.1b et de laisser les autres apparitions telles quelles.

Réparation proposée :

Dans l'exemple 5.1b de la section 5.3, changer apsId pour apsid.

Résolution approuvée par le groupe de travail :

Lors de sa téléconférence 20071011, le groupe de travail WebCGM a approuvé et visé la Réparation proposée comme décrit.

- E06 : insensibilité à la casse des valeurs d'attributs de <param>

Date de l'entrée : 7 septembre 2007
(dernière mise à jour : 7 novembre 2007)

Classe : Classe 2.

Vue d'ensemble : http://lists.w3.org/Archives/Public/public-webcgm-wg/2007Aug/0036.html

Il est implicite dans la section 3.4 de WebCGM 2.0, pas déclaré explicitement, que les valeurs d'attributs de l'élément <param> sont insensibles à la casse. Cf. par exemple les diverses écritures de "middle" dans le texte et les exemples. Cela est cohérent avec la convention d'insensibilité à la casse là où c'est possible du proforma de profil (PPF) dans le chapitre 4. Cf. par exemple, les sous-chaînes de l'élément METAFILE DESCRIPTION (clause T.16.2 de la section 6.5) et les noms de fontes dans l'élément FONT LIST (clause T.16.13 de la section 6.5). Une comparaison de la section 3.4 de WebCGM 2.0 et de la section 3.4 de WebCGM 1.0 corrobore également l'hypothèse de l'insensibilité à la casse.

Réparation proposée :

Dans la section 3.4, ajouter à la fin du paragraphe précédant immédiatement la liste de définitions de <param>, c'est-à-dire immédiatement avant la ligne « onload: <eventHandlerName(evt)> » :

Les noms et valeurs admissibles sont insensibles à la casse, à la seule exception de la valeur du paramètre nommé onload (qui identifie la fonction de gestion d'événements du script, représentée ci-dessous par « <eventHandlerName(evt)> », à invoquer lors d'un événement de type onload).

Résolution approuvée par le groupe de travail :

Lors de sa téléconférence 20071011, le groupe de travail WebCGM a approuvé et visé la Réparation proposée comme décrit.

- E07 : coquille dans l'entrée LINE TYPE dans le proforma de profil (PPF)

Date de l'entrée : 7 septembre 2007
(dernière mise à jour : 7 novembre 2007)

Classe : Classe 2.

Vue d'ensemble :

Il y a une erreur de transcription dans la clause T.20.2 de la section 6.9, l'élément LINE TYPE. Dans la colonne du profil modèle (la colonne du milieu), les indications de « valeurs négatives » s'appliquent aux métafichiers des types [v3] et [v4], et non juste à ceux de type [v3]. L'erreur de transcription a été réparée dans la colonne du profil modèle (colonne de droite) lors de la publication de la version 2.0, mais a été oubliée dans la colonne du profil WebCGM (colonne du milieu).

Réparation proposée :

Dans la rangée après celle contenant « T.20.2 » dans la section 6.9, dans la colonne du profil WebCGM (colonne du milieu), changer :

Pour les métafichiers de type [v3]

Pour :

Pour les métafichiers des types [v3] et [v4]

Résolution approuvée par le groupe de travail :

Lors de sa téléconférence 20071011, le groupe de travail WebCGM a approuvé et visé la Réparation proposée comme décrit.


Erreurs proposées rejetées :

- R01 : néant (revised @@ @@ 2007)

Description :

Sans objet.

Résolution :

Sans objet


Thierry Michel