Lisez-moi S.V.P. 

Page de couverture | Retour au profil | Vers ECMAScript

WebCGM 2.0 : La conformité


Sommaire

7. La conformité

Cette section et ses sous-sections sont normatives, sauf indication contraire.

7.1 Les définitions de conformité

WebCGM 2.0 définit une conformité pour les classes de produits suivantes :

WebCGM contient à la fois une fonctionnalité graphique statique et une fonctionnalité de comportements dynamiques. La conformité du visualisateur à la fonctionnalité graphique statique peut être mesurée pour tout type de visualisateur WebCGM. La pleine conformité du visualisateur aux spécifications de comportements dynamiques n'est mesurable que dans un environnement de documents fondés sur HTML et de navigateurs Web. De ce fait, la pleine conformité dynamique d'un visualisateur à toutes les spécifications dans WebCGM 2.0 est seulement mesurable pour un module WebCGM de navigateur (ou une architecture équivalente).

7.2 Les caractéristiques obsolètes et déconseillées

7.2.1 Les caractéristiques obsolètes

Les caractéristiques suivantes de WebCGM 1.0, déconseillées lors d'une version précédente de WebCGM, sont devenues obsolètes et ne font pas partie du standard WebCGM 2.0 :

7.2.2 Les caractéristiques déconseillées

Les caractéristiques suivantes de WebCGM 1.0 sont déconseillées (deprecated) dans WebCGM 2.0 et seront peut-être supprimées (rendues obsolètes) dans une future version :

Pour WebCGM 2.0, la définition générale suivante de la dévalorisation (deprecation) s'applique. Les caractéristiques déconseillées ne doivent pas apparaître dans un contenu WebCGM 2.0 conforme mais doivent être gérées par les visualisateurs WebCGM 2.0 conformes lisant un contenu WebCGM 1.0 conforme.

Les exigences suivantes complètent celles définies généralement pour les caractéristiques déconseillées, dans le cas particulier des trois comportements d'objets déconseillés : les visualisateurs WebCGM 2.0 gèreront ces comportements, conformément au mappage défini sur l'ensemble de comportements d'objets de la version 2.0. Remarque : cette spécification est motivée par le fait que ces comportements peuvent apparaître dans des types de contenu non-CGM existants, indépendamment du mécanisme de versionnage du contenu WebCGM.

7.3 Les caractéristiques optionnelles

Il n'existe pas de caractéristiques optionnelles dans WebCGM. Les mises en œuvre statiques conformes doivent incorporer toutes les fonctionnalités statiques définies ici. Les mises en œuvre dynamiques doivent incorporer toutes les fonctionnalités dynamiques, y compris les fonctionnalités DOM et XCF définies ici.

7.4 L'extensibilité

7.4.1 L'extensibilité par les mises en œuvre

Pour les mises en œuvre WebCGM, les règles d'extensibilité suivantes s'appliquent aux composants WebCGM pour lesquels WebCGM définit une conformité.

Les métafichiers
Les métafichiers ne sont absolument pas extensibles. Il n'y aura pas d'autres contenus dans les instances de métafichiers WebCGM conformes que ce qui est défini et permis par le proforma WebCGM du chapitre 6.
DOM
Une mise en œuvre conforme du DOM de WebCGM doit installer les interfaces de la définition du DOM de WebCGM (chapitre 5) exactement comme cela y est défini. Toute mise en œuvre du DOM, qu'elle soit définie par un profil ou bien privée (définie par un vendeur), qui étend, reproduit en partie (subset) ou modifie le DOM de WebCGM n'est pas une mise en œuvre conforme du DOM de WebCGM. La spécification d'un DOM qui se fonde ou dérive du DOM de WebCGM est considérée comme un nouveau DOM indépendant, hors du champ d'application de la spécification WebCGM. Un tel DOM ne serait pas conforme à WebCGM, et une mise en œuvre du DOM de WebCGM n'est pas supposée le prendre en charge.
Les fichiers d'accompagnement (XCF)
Les fichiers d'accompagnement XML (XCF) sont extensibles par des métadonnées spécifiques d'une application dans des espaces de noms étrangers, en suivant les règles d'extension définies dans le chapitre 5 « Le fichier d'accompagnement XML ». Ces extensions d'espaces de noms n'auront aucun effet graphique, c'est-à-dire que, si elles étaient retirées du fichier d'accompagnement, le rendu graphique suivant le chargement et l'application de ce fichier XCF correspondra au rendu du chargement et de l'application du fichier XCF non modifié.

7.4.2 L'extensibilité par les profils

Cette sous-section est informative (non normative).

Un objectif de conception de WebCGM est de servir de profil fondateur pour une famille de domaines d'applications techniques étroitement liés. Le but est que ces domaines puissent présenter de manière concise leurs définitions de profils comme des variantes (delta documents) de WebCGM, comme expliqué dans « Les profils en cascade ». Ces profils devraient observer les règles suivantes :

Les métafichiers
Les profils définissent typiquement leur contenu de métafichier valide comme un sous-ensemble du proforma WebCGM complet (chapitre 6). Hormis les sous-ensembles de valeurs et d'éléments, les profils ne devraient pas modifier un contenu WebCGM standard. Les profils peuvent étendre un contenu WebCGM standard en utilisant les mécanismes d'extension définis par CGM:1999 (ESCAPE, GDP, APPLICATION DATA), à condition d'observer les contraintes des règles des profils de CGM:1999 (clause 9). En particulier, ces extensions devrait être soit définies par des profils (suffisant pour une mise en œuvre universelle sans ambiguïté), soit enregistrées (dans le registre des éléments graphiques ISO). Remarque : il faut faire attention lorsque les profils étendent un contenu de métafichier valide, car cela fragmente les mises en œuvre et crée des problèmes d'interopérabilité avec d'autres domaines d'application.
DOM
Les profils fondés sur WebCGM ne devraient pas modifier ou ajouter aux méthodes ou interfaces normalisées du DOM de WebCGM. Ces profils ne devraient pas ajouter d'interfaces entièrement nouvelles non plus. Un DOM défini par un profil qui se fonde ou dérive du DOM de WebCGM est considéré être un nouveau DOM indépendant. On ne devrait pas attendre d'une mise en œuvre du DOM de WebCGM qu'elle fonctionne avec ce DOM. Les recommandations de ce paragraphes devraient aider à réduire les différences d'interopérabilité entre des corps techniques étroitement liés dont les profils dérivent de WebCGM.
Les fichiers d'accompagnement (XCF)
Les profils peuvent constituer un sous-ensemble de la définition du fichier d'accompagnement XML de WebCGM. Les profils peuvent étendre la définition XCF de WebCGM par des métadonnées spécifiques d'une application dans des espaces de noms étrangers, en suivant les règles d'extension définies au chapitre 5 « Le fichier d'accompagnement XML ». Comme pour les extensions XCF définies par les mises en œuvre, les extensions XCF définies par les profils seront non graphiques.

7.5 La normativité

7.5.1 Les contenus normatifs et informatifs

Les sections et sous-sections de cette spécification sont étiquetées, après le titre de la section, pour indiquer si celles-ci sont normatives ou informatives. Si une sous-section n'est pas étiquetée, sa normativité est la même que celle de sa section parente.

Par exemple, cette clause de conformité (annexe A) indique, juste après le titre de la section : « Cette section et ses sous-sections son normatives, sauf indication contraire ». La section 7.4.1 n'a pas d'étiquette, elle est donc normative, tandis que la section 7.4.2 dit : « Cette sous-section est informative (non normative) ».

Tous les exemples de cette spécification sont informatifs. Toutes les illustrations de cette spécification sont informatives. Toutes les productions EBNF de cette spécification sont normatives, sauf si étiquetées comme informatives. Toutes les définitions DTD et tous les fragments DTD sont normatifs, sauf si étiquetés comme informatifs.

7.5.2 Le langage normatif et les exigences de conformité

Les exigences de conformité individuelles de cette spécification se présentent dans les formes principales suivantes :

7.6 Les outils de validation

Cette sous-section est informative (non normative).

Un des avantages à employer un profil CGM est la possibilité de garantir une interopérabilité au travers de l'utilisation d'outils de validation contre des instances et des services de certification CGM pour les applications. Une fois certifiée par un service d'essais, le comportement d'une application est prévisible sous les contraintes du profil. Les outils de validation et de certification existants (ou ayant existé) qui peuvent être mis à profit pour WebCGM sont les suivants :


Retour au début du chapitre