Les directives pour l'accessibilités des agents utilisateurs 1.0

17 décembre 2002

1. Introduction

Ce document spécifie les conditions requises qui, si elles sont satisfaites par les développeurs de agents utilisateurs, vont abaisser le seuil vers l'accessibilité. Ce document comprend :

Un document distinct, intitulé « Les techniques des directives pour l'accessibilité des agents utilisateurs 1.0 » (désigné à partir de maintenant par « document des techniques ») [UAAG10-TECHS], donne des suggestions et des exemples sur la manière dont on pourrait satisfaire à chaque point de contrôle. Il comprend également des références vers d'autres ressources concernant l'accessibilité (tels que les directives pour l'accessibilité des logiciels spécifiques à une plate-forme) qui apportent des informations supplémentaires sur la façon dont l'agent utilisateur peut satisfaire à chaque point de contrôle. Les techniques dans le « document des techniques » sont seulement des exemples informatifs, et d'autres stratégies peuvent être employées ou requises pour satisfaire aux points de contrôle. L'UAWG prévoit de mettre à jour le « document des techniques » plus souvent que les directives en question. Les développeurs, les groupes de travail du W3C, les utilisateurs et d'autres sont invités à contribuer à ces techniques.

1.1 Les relations avec les directives pour l'accessibilité WAI

Le document « Les directives pour l'accessibilité des agents utilisateurs 1.0 (UAAG 1.0) » fait partie d'une collection de directives pour l'accessibilité publiée par l'initiative pour l'accessibilité du Web (WAI). Les documents de cette collection reflètent un modèle d'accessibilité selon lequel les auteurs de contenu Web, les concepteurs de formats et les développeurs de logiciels prennent part dans l'assurance d'un accès au Web par les utilisateurs avec des incapacités. Les intérêts relatifs à l'accessibilité de ces parties prenantes se rejoignent et se complètent les uns les autres comme suit :

Les conditions requises par ce document interagissent de plusieurs façons avec celles du document « Les directives pour l'accessibilité du contenu Web (WCAG) 1.0 » [WCAG10] :

Certaines exigences de ce document prennent en compte les limitations concernant les formats, les auteurs et les concepteurs. Par exemple, les formats ne permettent pas en général aux auteurs de coder tout leur savoir d'une manière que l'agent utilisateur puisse entièrement reconnaître. Un format peut manquer des fonctionnalités requises pour l'accessibilité. Un auteur peut ne pas utiliser les fonctionnalités d'accessibilité d'un format, ou mal les utiliser (ce qui peut causer des problèmes pour les agents utilisateurs). Le concepteur d'un agent utilisateur peut ne pas implémenter correctement ou de façon incomplète la spécification d'un format.

Certaines de ces limitations sont prises en compte comme suit :

L'initiative pour l'accessibilité du Web (WAI) fournit d'autres ressources et matériels éducatifs pour la promotion de l'accessibilité au Web. Ces ressources comprennent des informations à propos des politiques d'accessibilité, des liens vers les traductions des matériels WAI en d'autres langues que l'anglais, des renseignements sur les agents utilisateurs spécialisés et les autres outils, des ressources pour un entraînement à l'accessibilité, et plus.

Remarque : L'initiative pour l'accessibilité du Web (WAI) développe des nouvelles versions des directives pour l'accessibilité du contenu Web (WCAG) et des directives pour l'accessibilité des outils de création (ATAG). Le groupe de travail sur les directives pour l'accessibilité des agents utilisateurs a l'intention de suivre l'évolution de ces documents. La spécification UAAG 1.0 ne se rapporte qu'aux recommandations WCAG 1.0 et ATAG 1.0, qui resteront disponibles et inchangées.

1.2 Les agents utilisateurs cibles

Ce document a été conçu spécifiquement pour améliorer l'accessibilité des agents utilisateurs ayant des capacités multimédias et fonctionnant dans le type d'environnement suivant (typiquement celui d'un ordinateur de bureau) :

L'agent utilisateur cible est celui destiné au grand public pour manipuler un contenu universel dans des conditions d'exploitation ordinaires.

Ce document n'interdit pas une conformité par d'autres types d'agents utilisateurs, mais certaines conditions (par exemple, l'implémentation de certaines interfaces de programmation, ou API) ne vont vraisemblablement pas pouvoir être satisfaites dans les environnements autres (par exemple, les appareils à main ou les kiosques) que l'environnement cible. Les travaux futurs du groupe de travail UAWG pourront tenir compte de l'accessibilité des agents utilisateurs opérant, par exemple, sur les appareils à main.

Les technologies qui ne sont pas directement abordées par ce document (par exemple, celles pour la restitution du Braille) seront essentielles pour assurer l'accès au Web de certains utilisateurs avec des incapacités. Remarquez que la capacité de l'agent utilisateur à bien communiquer avec les technologies d'assistance sera en partie fonction de la bonne volonté des développeurs de technologies d'assistance à suivre les mêmes normes et conventions de communication.

1.2.1 La composition des agents utilisateurs conformes

En général, un agent utilisateur conforme sera constitué de plusieurs composants coordonnés, tels qu'un navigateur Web, un lecteur multimédia et plusieurs modules d'extension, fonctionnalités ou applications mis à disposition par l'environnement d'exploitation, ainsi que d'une documentation accompagnant le logiciel ou bien disponible sur le Web. Ces composants peuvent tourner sur l'ordinateur de l'utilisateur ou sur un serveur. Un agent utilisateur conforme peut aussi inclure des technologies et applications d'assistance fournies par l'environnement d'exploitation. Le présent document ne fait aucune restriction sur le type ou le nombre des composants utilisé pour la conformité.

Cela ne veut pas dire que chaque composant, que l'on a choisi comme partie de l'agent utilisateur, doive satisfaire à chacune des conditions requises ; certaines conditions peuvent ne pas concerner un composant particulier. Par exemple, si un composant n'a pas d'interface utilisateur, les conditions requises pour une interface utilisateur ne le concerneraient pas. À l'inverse, si un composant a une interface utilisateur, alors les conditions requises pour une interface utilisateur le concernent. La conformité s'adresse à l'agent utilisateur composite dans son ensemble.

1.2.2 L'utilisation des fonctionnalités de l'environnement d'exploitation

Le groupe de travail UAWG invite les développeurs à satisfaire aux conditions de ce document en adoptant les conventions et les fonctionnalités de l'environnement d'exploitation qui apportent à l'accessibilité. Quand on adopte une fonctionnalité de l'environnement d'exploitation (par exemple, son tableau de bord audio, y compris son interface utilisateur) pour satisfaire aux conditions de ce document, celle-ci fait alors partie de l'agent utilisateur.

Voir des informations supplémentaires au sujet de la conformité des agents utilisateurs tournant dans des environnements d'exploitation multiples.

1.3 Les limitations connues de ce document

Les personnes avec (ou sans) des incapacités accèdent au Web avec des ensembles très variés de capacités, de logiciels et d'appareils. Certains utilisateurs avec des incapacités :

Ce document n'inclut pas toutes les conditions requises pour pallier à tous les besoins connus de l'accessibilité. Quelques unes des limitations connues de ce documents comprennent :

Les modalités d'entrée
Ce document ne comprend que les conditions requises par les modalités d'entrée avec un clavier, un dispositif de pointage et à la voix. Ce document inclut plusieurs points de contrôle, relatifs à l'entrée vocale, qui font partie des conditions générales pour l'entrée (par exemple, les points de contrôle de la directive 7 et ceux de la directive 11), mais il ne traite pas sinon de navigation ou de commande basées sur la voix.
Remarque : Le groupe de travail UAWG a l'intention de coordonner les travaux futurs dans les domaines de l'entrée vocale et de la restitution par synthèse vocale avec les groupes de l'activité pour le navigateur vocal (VBA) et l'activité pour l'interaction multimode (MIA) du W3C.
Les modalités de sortie
Ce document ne comprend pas les conditions requises pour la restitution Braille. Certaines conditions sont spécifiques à la restitution graphique, d'autres sont spécifiques à la sortie vocale ou à la sortie par synthèse vocale. Les conditions pour la restitution vocale sont données par les points de contrôle 4.9 à 4.13. Nombre des conditions requises par ce document sont suffisamment génériques pour s'appliquer à une diversité de modalités de sortie, y compris en Braille. Les agents utilisateurs sont conformes à ce document en gérant la restitution de certaines combinaisons graphiques et vocales/par synthèse vocale en sortie ; voir la section sur « Les étiquettes des types de contenu » pour des précisions.
La taille et la couleur du contenu non-textuel
Ce document comprend quelques points de contrôle pour assurer que l'utilisateur puisse contrôler la taille et la couleur d'un contenu textuel restitué visuellement (points de contrôle 4.1 et 4.3). Ce document ne traite pas en général du contrôle de la taille et de la couleur d'un contenu non-textuel restitué visuellement (par exemples, les images).
Remarque : L'agent utilisateur peut implémenter des fonctionnalités de redimensionnement comme faisant partie de la conformité à d'autres spécifications (par exemples les graphiques vectoriels adaptables (SVG) [SVG]).
L'interférence avec l'image d'arrière-plan
La condition du point de contrôle 3.1, permettant à l'utilisateur d'inactiver la restitution de l'image d'arrière-plan, ne s'étend pas à la restitution sur plusieurs couches.
La maîtrise de l'utilisateur de chaque composant de l'interface utilisateur
Ce document fait la distinction entre les fonctionnalités de l'interface utilisateur qui font partie de l'interface utilisateur de l'agent utilisateur et celles qui font partie du contenu. Certains points de contrôle (par exemple, ceux de la directive 5) requièrent le contrôle par l'utilisateur de la restitution et du comportement dirigés seulement par le contenu. Ce document ne requiert pas toujours explicitement le même contrôle sur les fonctionnalités de l'interface utilisateur de l'agent utilisateur. Néanmoins, ce document (voir le point de contrôle 7.3) requiert des agents utilisateurs qu'ils suivent les directives de facilité d'utilisation des logiciels. Le groupe de travail UAWG attend que ces directives de facilité d'utilisation incluent des conditions relatives au contrôle par l'utilisateur du comportement de l'interface utilisateur.
Remarque : La distinction du contenu et de l'interface utilisateur est plus difficile pour l'utilisateur quand les deux sont restitués de manière sonore dans une seule dimension temporelle que quand les deux sont restitués visuellement dans deux dimensions spatiales. Le groupe de travail UAWG encourage donc les développeurs d'agents utilisateurs, ayant une sortie sonore ou une sortie par synthèse vocale, d'appliquer les conditions requises par ce document à la fois au contenu et aux composants de l'agent utilisateur.
Les paramètres temporels
Ce document comprend des conditions (voir les points de contrôle 2.4, 4.4, 4.5 et 4.9) pour le contrôle de certains paramètres temporels. Les conditions concernent les paramètres temporels que l'agent utilisateur reconnaît et contrôle. Ce document ne comprend pas de conditions pour le contrôle de paramètres temporels gérés sur le serveur.
La gestion des droits numériques
Le groupe de travail UAWG reconnaît que des efforts supplémentaires sont nécessaires dans le domaine de la gestion des droits numériques relativement à l'accessibilité. La gestion des droits numériques se rapporte aux méthodes pour décrire et éventuellement faire respecter les droits de propriété intellectuelle associés aux ressources Web.

Remarque : Le groupe de travail UAWG pourra aborder cette question et d'autres sujets dans une version future des directives pour l'accessibilité des agents utilisateurs. Même si la spécification UAAG 1.0 ne traite pas de ces sujets, le groupe de travail UAWG encourage les développeurs d'agents utilisateurs à en tenir compte dans leur conception.

1.4 Les relations entre les principes généraux pour la conception des logiciels et les autres spécifications

L'un des objectifs des auteurs de ce document est de s'assurer que les conditions soient compatibles avec les bonnes pratiques pour la conception des logiciels. Ce document, cependant, n'a pas la prétention de constituer un guide complet des bonnes pratiques pour la conception des logiciels. Par exemple, le chapitre général de la conception d'une interface utilisateur pour un logiciel dépasse la portée de ce document, bien que certaines conditions sur l'interface utilisateur y aient été incluses en raison de leur importance pour l'accessibilité. Le « document des techniques » [UAAG10-TECHS] inclut quelques références aux directives générales pour la conception des logiciels et aux directives pour l'accessibilité spécifiques aux plate-formes (notamment, voir le point de contrôle 7.3). L'intervention de personnes avec des incapacités dans la conception et le test des logiciels va améliorer en général l'accessibilité du logiciel.

Ce document envisage la conformité avec les autres spécifications comme partie intégrante d'une conception accessible. La conformité vis-à-vis des spécifications facilite la conception des technologies d'assistance et participe à garantir l'implémentation des fonctions d'accessibilité intégrées.

Ce document inclut également quelques conditions concernant l'implémentation d'une fonctionnalité pour l'accessibilité, qui pourrait n'être qu'optionnelle dans une autre spécification.

Dans quelques rares cas, une condition dans UAAG 1.0 peut entrer en conflit avec une condition d'une autre spécification. UAAG 1.0 ne définit aucune procédure pour la résolution de tels conflits. Les auteurs de ce document prévoient que les développeurs évalueront les implications pour l'accessibilité dans la détermination de la manière pour les résoudre.

1.4.1 L'installation

L'installation représente un aspect important à la fois pour l'accessibilité et pour la facilité d'utilisation générale du logiciel. Sur les plate-formes où les utilisateurs peuvent installer un agent utilisateur, les procédures d'installation (et de mise à jour) ont besoin d'être accesibles. En outre, la procédure d'installation devraient fournir et installer tous les composants nécessaires pour satisfaire aux conditions requises par ce document, puisque les risques d'échec de l'installation augmentent avec le nombre des composants (par exemple, les modules d'extension) à installer.

Ce document ne comprend aucun point de contrôle selon lequel l'installation devrait être accessible. Étant donné que ce document considère l'installation comme faisant partie de l'utilisation du logiciel, les différents aspects de l'installation (par exemple, l'interface utilisateur, la documentation et les conventions de l'environnement d'exploitation) sont déjà couverts par l'ensemble complet des points de contrôle.

1.5 Les considérations sur la sécurité

Certaines des conditions requises par ce document peuvent avoir des implications pour la sécurité, tels que la communication au travers d'API et la permission d'accès en lecture et écriture par le programme au contenu et au contrôle de l'interface utilisateur. Ce document suppose que les fonctionnalités requises par lui seront bâties sur une architecture sécurisée sous-jacente. Par conséquent, à moins que cela ne soit permis explicitement dans un point de contrôle (comme le point de contrôle 6.5), ce document n'accorde pas de dispenses de conformité qui soient liée aux problèmes de sécurité.

Les développeurs devraient concevoir des agents utilisateurs qui permettent la communication avec des technologies d'assistance crédibles. Les informations sensibles, auxquelles l'agent utilisateur peut avoir accès par le biais de l'interface utilisateur de l'agent utilisateur, devraient également être disponibles pour les technologies d'assistance au travers de moyens sûrs. Par exemple, si l'utilisateur tape un mot de passe dans l'interface utilisateur de l'agent utilisateur, ne pas communiquer les caractères substitués (tels que des astérisques) au travers de l'API, mais plutôt le véritable mot de passe correctement crypté.

Remarquez aussi que le comportement adéquat de l'agent utilisateur vis-à-vis de la sécurité peut dépendre de l'environnement de l'utilisateur. Par exemple, le fait de dissimuler le mot de passe, qui est tapé, derrière des astérisques revêt beaucoup moins d'importance pour une personne seule dans une pièce que pour quelqu'un dans une pièce au milieu de plusieurs personnes. De la même manière, tandis qu'un mot de passe non-crypté restitué au moyen d'une synthèse vocale ne devrait pas être diffusé dans une pièce où se trouvent plusieurs personnes, celui-ci ne devrait créer aucun risque pour la sécurité si l'utilisateur porte une oreillette.

Pour des renseignements relatifs à la sécurité, se reporter aux spécifications « La syntaxe et le traitement XML-Signature » [XMLDSIG] et « La syntaxe et le traitement XML Encryption » [XMLENC].

1.6 La maîtrise de l'utilisateur

Ce document insiste sur l'objectif qui consiste à garantir aux utilisateurs, dont ceux avec des incapacités, la maîtrise de leur environnement pour l'accès au Web. Les méthodes primordiales pour atteindre cet objectif comprennent : la maîtrise optionnelle du rythme individuel, la configurabilité, l'indépendance par rapport au matériel, l'interopérabilité, la gestion directe des sorties à la fois graphiques et sonores et l'adhésion aux conventions publiées. Le chapitre 2 répond à ces questions en détails.

Ce document reconnaît également l'importance des préférences de l'auteur et de l'implémentation correcte des spécifications. Cependant, ce document inclut des conditions pour outrepasser certaines préférences de l'auteur quand sinon l'utilisateur serait dans l'incapacité d'accéder au contenu en question..

1.6.1 Le contrôle des comportements automatiques

Nombre des conditions requises par ce document donnent à l'utilisateur un contrôle accru sur les comportements qui sinon surviendraient automatiquement. Par exemple, il existe une condition qui permet à la configuration de ne pas ouvrir automatiquement une fenêtre d'affichage [ndt. viewport] (point de contrôle 5.3) et une autre qui exige une confirmation par l'utilisateur avant la soumission d'un formulaire (point de contrôle 5.5). Ce type d'option de configuration manuelle peut être essentiel pour certains utilisateurs avec des incapacités, car un comportement automatique peut être perturbant ou bien interférer avec la navigation.

1.6.2 La configurabilité

Ce document inclut des conditions pour les utilisateurs avec diverses incapacités, notamment parce que certains utilisateurs peuvent souffrir de plusieurs incapacités. Dans certains cas, deux conditions peuvent sembler aller à l'encontre l'une de l'autre. Par exemple, un utilisateur avec une incapacité physique peut préférer que l'agent utilisateur présente un comportement plus automatique (pour réduire la demande d'effort physique) qu'un utilisateur avec une incapacité cognitive (pour laquelle un comportement automatique peut sembler déroutant). Ainsi, nombre des conditions requises dans ce document nécessitent une configuration comme moyen d'assurer que la fonctionnalité conçue pour l'amélioration de l'accessibilité vis-à-vis d'un utilisateur n'interférera pas avec l'accessibilité vis-à-vis d'un autre utilisateur. Également, comme le paramétrage par défaut de l'agent utilisateur peut être utile à un utilisateur donné mais peut interférer avec l'accessibilité pour un autre, ce document préfère les conditions de configuration à celles sur le paramétrage par défaut. Enfin, il peut y avoir des cas dans lesquels, pour un certain contenu, une fonctionnalité requise par ce document peut se révéler inefficace ou entraîner une moindre accessibilité du contenu, ce qui rend impératif que l'utilisateur puisse inactiver la fonctionnalité en question.

Pour éviter de submerger les utilisateurs sous une abondance d'options de configuration, ce document inclut des conditions qui incitent à la facilité de la configuration et à la documentation des fonctionnalités pour l'accessibilité (voir la directive 12).

1.6.3 L'indépendance par rapport au matériel, l'indépendance spatiale et l'indépendance temporelle

Nombre de conditions dans ce documents promeuvent diverses sortes d'indépendance :

1.6.4 Les profits supplémentaires de la conception accessible d'un agent utilisateur

En allant à rencontre des besoins des utilisateurs avec des incapacités, les développeurs d'agents utilisateurs vont également améliorer l'accès au Web des utilisateurs en général. Par exemple, les utilisateurs sans incapacités peuvent :

Le groupe de travail UAWG pense qu'un logiciel, qui satisfait aux conditions requises par ce document, sera plus flexible, maniable, extensible et bénéfique pour tous les utilisateurs. Par exemple, l'architecture d'un agent utilisateur qui autorise un accès programmatique au contenu et à l'interface utilisateur encouragera la modularité et la réutilisation du logiciel, et permettra une opération par des outils de script et des moteurs de test automatisés, en plus des technologies d'assistance.