4 septembre 2001

21 Les métadonnées


Contenu


 

21.1 Introduction


Les métadonnées sont des données structurées portant sur des données.

Dans l'industrie informatique, un effort de standardisation se poursuit en direction des métadonnées, dans le but de favoriser l'interopérabilité et l'efficacité entre industries. Les créateurs de contenu devraient suivre ces développements et inclure les métadonnées appropriées dans leurs contenus SVG et conformes à ces divers standards de métadonnées au fur et à mesure de leur émergence.

Le W3C entretient une Activité sur la Sémantique du Web qui a été mise en place pour tenir un rôle moteur à la fois dans la conception de spécifications habilitantes et dans le développement collaboratif ouvert de technologies qui soutiennent l'automatisation, l'intégration et la réutilisation des données entre diverses applications. L'Activité sur la Sémantique du Web est bâtie sur la précédente Activité sur les Métadonnées du W3C, y compris sur le Cadre de Description de Ressource (RDF). Les spécifications pour RDF se trouvent dans :

Une autre activité conçernant la plupart des applications des métadonnées est Dublin Core, qui est un jeu de propriétés de métadonnées de base d'application générale (par exemple, le titre, le créateur/auteur, le sujet, la description, etc.).

Les industries ou les créateurs de contenu sont libres de définir indépendamment leurs propres schémas de métadonnées, mais ils sont encouragés à suivre les standards de métadonnées existants et à utiliser, quand cela est possible, un schéma de métadonnées standard pour favoriser les échanges et l'interopérabilité. Si un schéma de métadonnées standard particulier ne fait pas l'affaire, il est en général préférable d'en définir un supplémentaire dans un cadre existant, tel que RDF, puis d'utiliser ce schéma personnalisé en conjonction avec le schéma standard, plutôt que de totalement ignorer le schéma de métadonnées standard.

21.2 L'élément 'metadata'

Les métadonnées comprises dans un contenu SVG devrait être spécifiées dans des éléments 'metadata'. L'élément 'metadata' devrait contenir des éléments d'autres espaces de nommage XML, les éléments de ces espaces de nommage devant être exprimés conformément à la recommandation « Les espaces de nommage dans XML » [XML-NS vf.].

Les auteurs devrait fournir un élément 'metadata' comme enfant de l'élément 'svg' le plus externe d'un document SVG autonome. L'élément 'metadata' enfant d'un élément 'svg' a pour but l'identification des métadonnées au niveau du document.

Les définitions de DTD pour de nombreux éléments de SVG (notamment, les éléments conteneurs et ceux de texte) n'imposent aucune restriction sur l'emplacement ou le nombre des sous-éléments 'metadata'. Cette souplesse n'est seulement présente que pour la cohérence du modèle de contenu des éléments conteneurs, parce que certains éléments conteneurs en SVG autorisent un contenu mixte et parce que les règles de contenu mixte de XML [XML-MIXED vf.] ne permettent pas les restrictions voulues. Les versions ultérieures du langage SVG pourraient utiliser des représentations plus expressives que les DTD, qui autoriseraient des règles de contenu mixte plus restrictives. On recommande fortement qu'un élément 'metadata', au plus, apparaisse comme enfant d'un élément particulier et qu'il apparaisse avant tout autre élément enfant (exceptés, peut-être, les éléments 'desc' ou 'title') ou tout autre contenu de données textuelles. Si les agents utilisateurs, traitant les métadonnées, doivent choisir entre plusieurs éléments 'metadata' pour un traitement (par exemple, choisir quelle chaîne employer pour une infobulle), alors ils devront choisir le premier.

<!ENTITY % metadataExt "" >
<!ELEMENT metadata (#PCDATA %metadataExt;)* >
<!ATTLIST metadata
  %stdAttrs; >

Définitions des attributs :

Attributs définis ailleurs :
%stdAttrs;.

21.3 Un exemple

Voici, par exemple, comment inclure des métadonnées dans un document SVG. Cet exemple emploie le schéma Dublin Core version 1.1. (On peut également utiliser d'autres langages de métadonnées compatible XML, y compris ceux basés sur RDF).

<?xml version="1.0" standalone="yes"?>
<svg width="4in" height="3in"
    xmlns = 'http://www.w3.org/2000/svg'>
    <desc xmlns:montruc="http://exemple.org/montruc">
      <montruc:title>Ceci est un rapport financier</montruc:title>
      <montruc:descr>La description globale utilise un balisage issu
        de l'espace de nommage <montruc:emph>montruc</montruc:emph>.</montruc:descr>
      <montruc:scene><montruc:what>$croissance du machin</montruc:what>
      <montruc:contient>$trois $diagrammes-en-barre</montruc:contient>
        <montruc:when>1998 $jusqu-a 2000</montruc:when> </montruc:scene>
   </desc>
    <metadata>
      <rdf:RDF
           xmlns:rdf = "http://www.w3.org/1999/02/22-rdf-syntax-ns#"
           xmlns:rdfs = "http://www.w3.org/2000/01/rdf-schema#"
           xmlns:dc = "http://purl.org/dc/elements/1.1/" >
        <rdf:Description about="http://exemple.org/montruc"
             dc:title="Rapport financier sur montruc"
             dc:description="$three $bar $thousands $dollars $from 1998 $through 2000"
             dc:publisher="Organisation Exemple"
             dc:date="2000-04-11"
             dc:format="image/svg+xml"
             dc:language="fr" >
          <dc:creator>
            <rdf:Bag>
              <rdf:li>Irving BIRD</rdf:li>
              <rdf:li>Mary LAMBERT</rdf:li>
            </rdf:Bag>
          </dc:creator>
        </rdf:Description>
      </rdf:RDF>
    </metadata>
</svg>

21.4 Les interfaces du DOM

Les interfaces suivantes sont définies ci-dessous : SVGMetadataElement.


L'interface SVGMetadataElement

L'interface SVGMetadataElement correspond à l'élément 'metadata'.


Définition IDL
interface SVGMetadataElement : SVGElement {};