4 septembre 2001

Appendice H : La gestion de l'accessibilité


Contenu

Cet appendice est informatif, non normatif.

H.1 Les directives pour l'accessibilité WAI

Cet appendice explique comment les directives pour l'accessibilité publiées par l'Initiative pour l'Accessibilit&eacut;e du Web (WAI) du W3C s'applique à SVG.

  1. Les « Directives pour l'accessibilité aux contenus Web 1.0 » [WCAG vf.] expliquent comment les auteurs peuvent créer un contenu Web qui soit accessible aux personnes avec des déficiences physiques ;
  2. Les « Règles d'accessibilité pour les outils d'édition 1.0 » [ATAG vf.] expliquent comment les développeurs peuvent concevoir des outils d'édition accessibles, comme les outils d'édition SVG. Pour la conformité avec la spécification SVG, un outil d'édition SVG doit se conformer à la spécification ATAG (pour un niveau de priorité 1). La gestion de SVG pour le regroupement et la réutilisation des éléments concerne la conception d'outils d'édition SVG accessibles ;
  3. La recommendation « Les directives pour l'accessibilité de l'agent utilisateur 1.0 » [UAAG] explique comment les développeurs peuvent concevoir des agents utilisateurs accessibles, comme les navigateurs gérant SVG. Pour la conformité avec la spécification SVG, un agent utilisateur SVG devrait se conformer à UAAG. La gestion de SVG du changement d'échelle, des feuilles de styles, du DOM et des métadonnés concerne la conception d'agents utilisateurs SVG accessibles.

La note de W3C « Les fonctionnalités pour l'accessibilité de SVG » [SVG-ACCESS] explique en détail comment les obligations des trois directives s'appliquent à SVG.


H.2 Les directives pour l'accessibilité du contenu SVG

Cette section explique brièvement comment les auteurs peuvent créer des documents SVG accessibles ; c'est un résumé de la note « Les fonctionnalités pour l'accessibilité de SVG » [SVG-ACCESS].

Fournir des équivalents textuels aux graphiques.
Ne pas compter seulement sur la couleur.
Utiliser un balisage et des feuilles de styles et ceci correctement.
Clarifier la langue naturelle utilisée.
S'assurer que le contenu dynamique est accessible.