Le document de processus du W3C

1 Introduction

La plupart des travaux du W3C tourne autour de la normalisation des technologies du Web. Pour réaliser ce travail, le W3C observe des processus conduisant au développement de normes de qualité élevée, fondés sur le consensus de l'ensemble des membres, de l'Équipe et du public. Le W3C encourage l'impartialité, la réceptivité et l'amélioration, toutes facettes de la mission du W3C. Ce document décrit les processus suivis par le W3C dans la poursuite de sa mission.

Voici le déroulement général de la normalisation d'une technologie Web par le W3C. Dans beaucoup de cas, ce travail aboutira à une recommandation du W3C, c'est-à-dire l'équivalent W3C d'une norme du Web :

  1. Les personnes génèrent un intérêt autour d'un thème particulier (tels que les services Web). Par exemple, certains membres manifestent leur intérêt sous la forme d'une soumission de membre et l'Équipe est à l'écoute des travaux à l'intérieur et à l'extérieur du W3C pour des signes d'intérêt. Un atelier peut également avoir été organisé afin de débattre de thèmes intéressant la communauté du W3C. Ce fut le cas, par exemple, pour les services Web ;
  2. Lorsqu'un sujet concentre suffisamment d'attention (par exemple, après la réussite d'un atelier et/ou d'un débat sur une liste de diffusion du Comité consultatif), le Directeur annonce le développement d'une proposition d'activité nouvelle ou d'une charte de groupe de travail, en fonction de l'ampleur du thème d'intérêt. Une proposition d'activité décrit le cadre, la durée et les autres caractéristiques des travaux prévus et inclut les chartes d'un ou de plusieurs groupes de travail, groupes d'intérêts et éventuellement groupes de coordination pour mener à bien ces travaux. Les membres du W3C vérifient chaque proposition d'activité et les chartes des groupes de travail associés. Si la volonté d'investir des ressources dans le thème d'intérêt existe au sein du W3C, le Directeur approuve la nouvelle activité et les groupes se mettent au travail. Pour l'activité des services Web, la proposition d'activité initiale réclamait deux groupes de travail, l'un pour s'occuper de l'architecture des services Web, l'autre pour définir un langage de description des services Web. La proposition d'activité associait également un groupe de travail existant (issu d'une autre activité) en charge des protocoles XML ;
  3. Les participants des groupes de travail sont de trois types : les représentants des membres, les experts invités et les représentants de l'Équipe. Les représentants de l'Équipe contribuent aux travaux techniques et s'assurent également de la bonne intégration du groupe au reste du W3C. La charte du groupe de travail établit les prévisions pour chaque produit livrable du groupe (par exemple, les rapports techniques, les ensembles de tests et les tutoriels) ;
  4. Les groupes de travail produisent généralement des spécifications et des directives qui passent par des cycles de vérification et de révision au fur et à mesure de leur promotion vers le statut de recommandation du W3C. Le processus du W3C pour réaliser ces rapports techniques comprend une vérification approfondie par les membres et le public, et l'obligation pour le groupe de travail de présenter une expérience de mise en œuvre et d'interopérabilité. En fin de processus, le Comité consultatif examine le rapport technique à maturité et, s'il est entériné, le W3C le publie avec le statut de recommandation.

Le Document de processus favorise les objectifs de qualité et d'impartialité des décisions techniques en encourageant le consensus, en imposant des vérifications (par les membres et par le public) comme partie intégrante du processus de développement des rapports techniques et au travers d'un processus de recours auprès du Comité consultatif.

Les autres parties du Document de processus :

  1. Présentent les politiques de participation aux groupes du W3C ;
  2. Établissent deux groupes permanents au sein du W3C : le Groupe d'architecture technique (TAG), pour aider à résoudre les problèmes techniques concernant tout le Consortium, et le Conseil consultatif (AB), pour aider à résoudre les problèmes non techniques et pour diriger l'évolution du processus du W3C ;
  3. Décrivent les autres interactions des membres (représentés dans le Comité consultatif du W3C), de l'Équipe et du public en général).