Lisez-moi S.V.P. 

13 novembre 2000

Glossaire

Rédacteurs
Arnaud Le Hors, IBM
Lauren Wood, SoftQuad Software Inc.
Robert S. Sutor, IBM (pour DOM niveau 1)

Plusieurs définitions des termes suivants ont été empruntées ou modifiées à partir de définitions analogues dans d'autres documents du W3C ou d'autres standards. Voir les liens dans les définitions pour plus d'informations.

adresse URI d'espace de nommage
Une adresse URI d'espace de nommage est une adresse URI identifiant un espace de nommage XML. À strictement parler, il s'agit d'un appel d'adresse URI d'espace de nommage. C'est ce qu'on appelle le nom d'espace de nommage dans Les espaces de nommage dans XML [Les espaces de nommage].
ancêtre
Un nœud ancêtre d'un nœud A correspond à tout nœud en amout de A dans le modèle en arbre d'un document, où en amout veut dire en se rapprochant de la racine.
API
Une interface de programmation d'application (API) est un jeu de fonctions ou de méthodes qui permettent d'accéder à une certaine fonctionnalité.
application cliente
Une application cliente est un programme logiciel qui utilise les interfaces de programmation du modèle objet de document fournies par la mise en œuvre hôte afin de réaliser un travail donné. Comme exemple d'application cliente, les scripts dans un document HTML ou XML.
atome
Un élément d'information tel qu'un nom XML qui a été atomisé.
atomisé
La description fournie pour des informations diverses (par exemple, les valeurs d'attribut de types divers, à l'exception du type StringType CDATA) après son traitement par le processeur XML. Le processus comprend la suppression des caractères blancs de tête et de queue et le remplacement de plusieurs caractères espace par un seul. Voir la définition du type tokenized.
COM
La technologie COM (Component Object Model) de Microsoft [COM] sert à construire des applications à partir de composants logiciels binaires.
commodité
Une méthode commode est une opération sur un objet qui aurait pu être effectuée par un programme constitué de plusieurs opérations de base sur l'objet. On utilise généralement des méthodes commodes pour faciliter l'utilisation de l'interface de programmation (API) ou pour permettre à des programmes spécifiques de créer des mises en œuvre plus spécialisées pour des opérations courantes. La même définition s'applique pour ce qui est d'une propriété commode.
comparaison de chaînes
Quand une correspondance de chaîne est imposée, elle doit intervenir comme si la comparaison avait lieu entre deux séquences de points de code du standard Unicode 3.0 [Unicode].
descendant
Un nœud descendant d'un nœud A correspond à tout nœud en aval de A dans le modèle en arbre d'un document, où en aval veut dire en s'éloignant de la racine.
document bien formé
Un document est bien formé si son balisage est valide et ses entités se limitent à des éléments seuls (c.à.d., des sous-ensembles seuls). Cf. Les documents XML bien formés→vf dans la spécification XML [XML].
ECMAScript
Le langage de programmation défini par le standard ECMA-262 [ECMAScript]. Comme cité dans le standard, le langage JavaScript [JavaScript] se trouve à l'origine de ECMAScript. Remarquer que dans la liaison avec le langage ECMAScript, le terme propriété est employé dans le même sens que le terme attribut dans le langage IDL.
élément
Chaque document contient un ou plusieurs éléments, leurs limites étant marquées par une balise ouvrante et une balise fermante ou, pour les éléments vides, par une balise d'élément vide. Chaque élément a un type, identifié par un nom, et peut avoir un jeu d'attributs. Chaque attribut a un nom et une valeur. Cf. Les structures logiques→vf en XML [XML].
enfant
Un enfant est un nœud descendant immédiat d'un autre nœud.
espace de nommage XML
Un espace de nommage XML, identifié par un appel d'adresse URI [RFC2396], constitue une collection de noms qui servent comme noms de types d'élément et noms d'attribut dans XML. Cf. [Les espaces de nommage]
frère
Deux nœuds sont frères si, et seulement si, ils ont le même nœud parent.
héritage
En programmation orienté objet, la possibilité de créer des nouvelles classes (ou interfaces) qui contiennent toutes les méthodes et les propriétés d'une autre classe (ou interface), le cas échéant, avec d'autres méthodes et propriétés. Si la classe (ou interface) D hérite de la classe (ou interface) B, alors on dit que D est dérivée de B. On dit que B est une classe (ou interface) de base de D. Certains langages de programmation autorisent l'héritage multiple, c'est-à-dire, l'héritage de plusieurs classes (ou interfaces).
HTML
Le langage de balisage hypertexte (HTML) est un langage de balisage simple employé pour créer des documents hypertextes portables d'une plateforme à l'autre. Les documents HTML sont des documents SGML ayant une sémantique générique adéquate permettant de représenter des informations issues d'un grand nombre d'applications. [HTML4.0]
liaison de langage
Une liaison de langage de programmation pour une définition IDL est une mise en œuvre des interfaces de la spécification du langage en question. Par exemple, une liaison avec le langage Java pour la définition IDL du modèle objet de document mettrait en œuvre les classes Java concrètes qui fournissent les fonctionnalités exposées par les interfaces.
mise en œuvre hôte
Une mise en œuvre [hôte] est un module logiciel qui fournit une interprétation des interfaces DOM afin qu'une application cliente puisse les utiliser. Comme exemple de mise en œuvre hôte, les navigateurs, les éditeurs et les référentiels.
interface
Une interface est la déclaration d'un jeu de méthodes sans information à propos de leur mise en œuvre. Pour les systèmes objets qui reconnaissent les interfaces et l'héritage, les interfaces héritent habituellement l'une de l'autre.
item d'information
Un item d'information est une représentation abstraite de certains composants d'un document XML. Cf. [Infoset] pour des détails.
méthode
Une méthode est une opération, ou une fonction, associée à un objet qui peut manipuler les données de l'objet.
modèle
Un modèle est la représentation effective des données des informations considérées. Comme exemples, le modèle de structure et le modèle de style, qui représentent la structure d'analyse et les informations de style associées à un document. Le modèle peut être un arbre, un graphe dirigé ou autre chose.
modèle de données
Un modèle de données est une collection des descriptions de structure de données et des champs qui y sont contenus, avec les opérations ou les fonctions pour les manipuler.
modèle objet
Un modèle objet est une collection de descriptions de classes ou d'interfaces, avec les données des membre, leurs fonctions et les opérations de cette classe statique.
nom local
Un nom local est la partie locale d'un nom qualifié. On l'appelle partie locale dans Les espaces de nommage dans XML [Les espaces de nommage].
nom qualifié
Un nom qualifié est le nom d'un élément, ou d'un attribut, défini par la concaténation d'un nom local (comme défini dans cette spécification), précédé en option d'un préfixe d'espace de nommage et d'un caractère deux-points. Cf. les noms qualifiés→vf dans Les espaces de nommage dans XML [Les espaces de nommage].
nom XML
Cf. Le nom XML→vf dans la spécification XML [XML].
nœud en lecture seule
Un nœud en lecture seule est un nœud immuable. C'est-à-dire que la liste de ses enfants, son contenu et ses attributs (si c'est un élément) ne peuvent être changés d'aucune façon. Toutefois, on peut éventuellement déplacer un nœud en lecture seule s'il n'est pas lui-même contenu dans un autre nœud en lecture seule.
nœud racine
Le nœud racine est le seul nœud qui ne soit pas l'enfant d'un autre nœud. Tous les autres nœuds sont des enfants ou autres descendants du nœud racine.
parent
Un parent est le nœud ancêtre immédiat d'un nœud.
préfixe d'espace de nommage
Un préfixe d'espace de nommage est une chaîne associant un élément, ou un attribut, à une adresse URI d'espace de nommage en XML. Voir la section sur les préfixes d'espace de nommage dans Les espaces de nommage dans XML [Les espaces de nommage].
unité de 16 bits
L'unité de base du type DOMString. Elle indique que l'indexation d'un type DOMString intervient par unité de 16 bits. On ne doit pas faire l'erreur de croire qu'un type DOMString peut stocker des unités de 16 bits arbitraires. Un type DOMString est une chaîne de caractères codés en UTF-16 ; c'est-à-dire qu'on doit respecter les restrictions de UTF-16 ainsi que les autres restrictions des chaînes de caractères. Par exemple, un seul caractère, sous la forme d'un appel de caractère numérique, peut correspondre à une ou deux unités de 16 bits.
Pour plus d'informations, cf. [Unicode] et [ISO/IEC 10646].
XML
Le langage de balisage extensible (XML) est un dialecte extrêmement simple de SGML. Il permet le service, la réception et le traitement d'un contenu SGML générique sur le Web, comme c'est actuellement possible avec HTML. Le langage XML [XML] a été conçu pour une mise en œuvre facile et pour une interopérabilité avec SGML et HTML.